Du 22 novembre 2013 au 15 janvier 2014, la Martinique s’inscrit sur la scène artistique internationale à travers la première édition de sa « Biennale Internationale d’Art Contemporain de la Martinique ».

La manifestation impulsée par le Conseil Régional de la Martinique, et portée par le Campus Caraïbéen des Arts, est coordonnée par Johanna Auguiac-Célénice, sa directrice de projet. Le thème de cette première édition parrainée par le célèbre sculpteur sénégalais Ousmane Sow est «De la résonance du cri littéraire dans les arts visuels»…un thème qui constitue également un nouvel hommage à Aimé Césaire en cette année du centenaire de sa naissance.

Pour Johanna Auguiac-Célénice, « Rassemblant tous les types de supports – dessin, gravure, peinture, photographie, installation, sculpture, enfin mixte média, la BIAC MARTINIQUE est une manifestation qui propose d’établir des dialogues pluriels, des résonances de lieux, d’œuvres, d’humanités et de cultures« .

Pour plus d’infos et d’événéments sur la biennale : https://www.facebook.com/biac.martinique?ref=ts&fref=ts

Le lancement de la manifestation se tient durant trois jours avec un programme riche :

Vendredi 22 novembre. Fort-de-France

- 10h00 – 13h00 : Conférences, interventions de Mesdames Bynoe et Touya et de Messieurs Sullivan, Mosaka et Sow
- 17h00 : Pré-ouverture du Pavillon Martinique à l’Atrium (VIP et partenaires)
- 19h30 : Ouverture du Pavillon au grand public
- 22h00 : Show musical sur le parvis de l’Atrium (carte blanche à Jeff Baillard + slam, hip hop et graffiteurs)

Samedi 23 novembre

Morne-Rouge

- 16h00 : Inauguration du Pavillon International au Morne Rouge

Saint-Pierre

- 18h00 : Ouverture du parcours in situ et visite
- 19h00 : Concert / performance dans les ruines du théâtre avec Alain Jean-Marie
et Isabelle Fruleux

Dimanche 24 novembre. Trois-Ilets

- 9h00 : Ouverture de l’exposition Khokho René-Corail au marché du Bourg
- 16h00 : Ouverture du parcours in situ et visite
- 18h30 : Concert / performance sur la place du marché avec Alain Jean-Marie et Isabelle Fruleux