Ce mardi 16 août 2016, la Martinique commémore le crash de 2005 qui a vu disparaître 160 personnes dans la campagne du Vénezuela. A bord, 152 martiniquais de retour d’une semaine au Panama, et 8 membres d’équipage colombiens, ont tous perdu la vie.

En juin dernier,  l’AVCA et Martinique 1ère présentaient un film pour conter la véritable histoire de ce drame, et de ses suites judiciaires.

Le film réalisé par Christian Foret met en lumière de nombreuses zones d’ombre du dossier, souligne les importantes carences des enquêtes menées, et dénonce l’absence de mise en cause des responsables de ce drame. Objectif : remobiliser les martiniquais en vue du prochain rendez-vous à la chambre de l’instruction en octobre prochain. Justice peut encore être rendue aux 160 occupants de l’avion. Et mieux encore, de nombreuses vies peuvent être sauvées à l’avenir si les fautes qui ont permis le drame sont mises au grand jour, et corrigées pour de prochains vols. L’organisateur de ces voyages au Panama, sur des avions poubelles sévit encore…en Guadeloupe.

@francksrr   @polpubliques

Sur le même sujet : Crash : les familles en appellent aux martiniquais

pied-art-PP