Le collectif Tròp Violans formé récemment sous l’impulsion de citoyens, d’associations et de professionnels du social rencontrait le 31 avril 2014 la maire de Cayenne, Marie-Laure Phinéra-Horth. L’occasion pour ce collectif citoyen de délivrer un message aux élus guyanais et aux forces de l’ordre en leur proposant un plan d’action pour enrayer cette violence.

La prévention se veut le moyen privilégié. Le collectif met l’accent sur la catégorie des jeunes et veut s’attaquer à l’échec scolaire, à l’oisiveté  et au chômage en mobilisant les secteurs éducatifs associatifs et économiques, les maisons de quartiers et les clubs sportifs entre autres.

propositions, collectif Tròp-Violans 

@jorisylvie