La nouvelle fait grand bruit dans le monde du sprint international. Cinq athlètes jamaïcains de haut niveau auraient été contrôlés positif à des produits dopants. Deux d’entre eux sont d’ores et déjà connus. Il s’agit des champions olympiques Asafa Powell, et de sa compatriote Shérone Simpson. Des révélations qui interviennent au moment même ou le sprinter américain Tyson Gay avoue également avoir été récemment contrôlé positif, et qui jettent un doute sur les performances extraordinaires d’Usain Bolt, champion incontesté du sprint mondial depuis 2008.

Le sprint n’est pas la seule discipline concernée par le dopage. En pleine saison des Tours, le cyclisme fait également l’objet de toutes les suspicions. Le sextuple vainqueur déchu du Tour de France Lens Armstrong avait récemment déclaré avant de se rétracter qu’il était « impossible de gagner le Tour de France sans dopage ». Une question qui se pose désormais ouvertement, et à tous les niveaux malgré les propos rassurants des autorités du sport. Après que le russe Alexander Budaragain a été contrôlé positif à l’EPO, le martiniquais Cédric Eustache a été déclaré vainqueur officiel du Tour cycliste international de Martinique 2012.