Terrence « Positive » Nelson, 47 ans, sénateur de St Thomas, a trouvé une tribune de choix ce vendredi 19 septembre 2014. Le sénateur, de conviction rastafari, a porté son message en plein coeur de la conférence des dirigeants du tourisme caribéen, en proposant la création d’une « Caribbean Cannabis Trade Organization », pied de nez à la « Caribbean Tourism Organization ».

Son but : dépénalisation de la Marijuana, pour un usage médical, mais également personnel, encadré par des règles proches de celles imposées à l’alcool.

Pour Terrence Nelson, il est inconcevable que tant de jeunes soient criminalisés pour l’usage ou le commerce de produits par ailleurs jugés bénéfiques dans certaines conditions. Mieux, le sénateur Nelson qui a fait de cette question son cheval de bataille estime qu’une industrie organisée du cannabis pourrait sortir la Caraïbe de son marasme économique, et constituer une ressource durable pour la région. Il s’est enfin dit convaincu que la législation américaine permettrait d’ici un ou deux ans la légalisation totale du cannabis.

Une intervention accueillie de manière diverse par les participants, mais qui aura atteint ses objectifs. « Positive » Nelson aura volé la vedette médiatique aux responsables du tourisme durant cette seconde journée de la #SOTIC2014 (State of the industry of tourism).

 

@francksrr  @polpubliques