Lettre ouverte de Didier Rostaing aux habitants de Saül

Huit mois après l’installation du nouveau Conseil municipal, il est temps de faire le point sur les opérations entreprises par la nouvelle équipe.

 

Comme on peut le constater sur les photographies jointes, l’état des chemins de la commune ne s’est que dégradé depuis huit ans, date des premières vues. En effet, la municipalité n’a engagé aucune action concrète et efficace pour améliorer le quotidien de ses administrés mais aussi le confort de ses visiteurs, source de revenus non négligeables pour bon nombre d’habitants.

 

L’absence de moyens financiers reste l’argument de base pour justifier cet immobilisme. Ce manque de moyens n’a pourtant pas empêché l’envoi d’une délégation de cinq personnes, élus et agents de la mairie, au tout récent Congrès des maires, à PARIS, pendant une semaine, au frais de la commune. Ce financement aurait certainement pu contribuer à la réparation des engins de travaux publics de la municipalité, qui sont en train de rouiller, en attendant leur transfert au musée des horreurs. Les habitants sauront de quoi je parle…

 

Il est vrai que madame CHARLES, notre nouveau maire, ne doit pas trop se préoccuper de ce problème de base qu’est le déplacement de ses administrés au sein même du village, puisqu’elle habite à CAYENNE et ne se déplace à SAÜL que le temps d’un Conseil municipal, une petite promenade de quelques heures entre deux vols d’Air Guyane. Conseils municipaux dont, soit dit en passant, on ne voit aucun compte rendu affiché ou transmis aux habitants. Il est vrai que la nouvelle municipalité gère la commune à l’image de sa campagne électorale, en tout petit comité, en secret et en catimini.

 

Il n’est pas impossible que le slogan de madame CHARLES, « SAÜL au naturel », ne devienne le quotidien des habitants, la nature, comme on le sait, ayant horreur du vide.

 

Certes, on a pu constater très récemment quelques améliorations comme la nouvelle cabine téléphonique et l’installation de nouveaux candélabres solaires, le tout financé par la Région GUYANE. L’implantation de ces candélabres laisse par ailleurs à désirer, certains étant mis en place dans des secteurs déjà desservis par l’éclairage public existant, laissant dans l’obscurité des pans entiers de la commune.

 

A la lumière de cette gestion pour l’instant désastreuse, je sollicite fermement des explications de la part de nos élus qui ne doivent pas se contenter de voyager aux frais de la commune à l’occasion des réunions du Conseil, mais être force de propositions pour enfin améliorer les conditions de vie de nos concitoyens.

Pour ma part, comme je l’avais évoqué en début d’année 2014, je me positionne en porteur de deux projets majeurs :

 

L’alimentation du village en énergie électrique propre provenant d’une centrale hydraulique implantée aux cascades du mont Galbao, ce projet faisant actuellement l’objet de consultations auprès des institutions et industriels compétents. Les premiers relevés font état d’une réelle possibilité de production d’énergie en quantité suffisante pour fournir les habitants du village 24h/24, tout en préservant l’environnement du site de prélèvement, en maintenant un débit réservé sur les cascades, conformément aux textes en vigueur.

Le traitement des voiries du village par un procédé ne nécessitant que peu d’apport extérieur, sources de coûts prohibitifs. Une structure en nid d’abeille permettra la stabilisation de la latérite, matériau abondamment disponible sur la commune. Ce projet est en cours d’étude et fera prochainement l’objet d’une présentation auprès des habitants de SAÜL.

 

La commune de SAÜL ne pourra prospérer que si l’ensemble de ses habitants porte ou appuie des projets destinés à procurer un réel progrès partagé par tous. La municipalité en place me semble plus prédisposée à profiter du petit pouvoir qui lui a été confié qu’à apporter des solutions profitables à tous.

 

Le temps passe vite et un mandat ne dure que six ans. Il est impératif de vite prendre les bonnes décisions, pour le bien de tous.

 

 

 

 

Didier ROSTAING