Une consultation publique a été ouverte par le Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, concernant l’attribution de deux permis exclusifs de recherche d’hydrocarbures au large de la Guyane.

Les deux demandes ont été effectuées en 2011 par la société Total et portent le nom de « Permis de Guyane Maritime UDO » et « Permis de Guyane Maritime SHELF ».
Mise en concurrence par d’autres sociétés, Total devra partager ses permis avec la compagnie Esso. L’autre géant de l’hydrocarbure, Shell, déjà propriétaire d’un permis en Guyane s’est retiré de la course en mars dernier.
S’ils sont accordés, les permis autoriseront le forage sur ces deux zones pendant cinq ans.

Après être passés par l’Union Européenne et le Conseil Régional de la Guyane, ces dossiers sont soumis à la population par le ministère, afin de récolter des avis supplémentaires. Les citoyens ont jusqu’au 24 juin pour participer.

Informations à l’adresser suivante:
http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/

@jorisylvie