Les autorités ne se prononcent pas pour l »instant sur le nombre de morts qu’ont provoquées les attaques terroristes simultanées qui ont frappé Paris et sa région ce vendredi 13 novembre en cours de soirée. Quarante et une personnes ont d’ores et déjà perdu la vie, et une soixantaine sont blessées, parmi lesquelles des personnes en situation critique.

Mais le pire est à venir. La salle de spectacle du Bataclan, dans laquelle trois preneurs d’otages ont tiré durant de longues minutes des rafales d’armes automatiques, est jonchée de dizaines de corps, de blessés et de morts. L’assaut a été donné et les attaquants tués. Pour rappel, la salle peut accueillir jusqu’à 1500 personnes, et recevait un concert de hard rock américain.

Le président de la République a pris la parole pour décréter l’état d’urgence, et la fermeture des frontières. Très ému, François Hollande a évoqué l’origine « connue » des attaques, et la volonté des assaillants de terroriser la France.

@polpubliques / Photo d’illustration : Le Bataclan rempli