Sepp Blatter, récemment réélu président de la FIFA vient de démissionner de son poste. De nouvelles élections devraient être organisées dans les six mois à venir. Un geste salué par Michel Platini, qui le qualifie de « difficile » et « courageux ». Mais la pression était intenable pour le numéro un du foot mondial. Déjà confronté à de lourdes accusations de corruption, Blatter avait vu plusieurs membres de son organisation interpellés par la justice américaine. Ce mardi, c’est l’un de ses plus proches collaborateurs qui est mis en cause dans le transfert de 10 millions de dollars. Blatter démissionne, mais l’affaire FIFA ne fait que commencer.

@polpubliques