« kill them before they grow »…les tuer avant qu’ils ne grandissent, c’est l’extrait de « Shot the sheriff » que Christiane Taubira a choisi de mettre en avant dans le tweet rĂ©digĂ© pour dĂ©noncer la relaxe du policier amĂ©ricain qui avait abattu Michael Brown le 9 aoĂ»t dernier Ă  Fergusson, dans le Missouri.

CT

Un tweet jugĂ© « ingĂ©rent » par certains Ă©lus de droite, et qui pourrait retentir au-delĂ  du monde politique français. La garde de sceaux y induit en effet une « volontĂ© d’Etat » de laisser se perpĂ©tuer les violences policiĂšres Ă  l’encontre de jeunes noirs amĂ©ricains.

Le grand jury rĂ©uni pour dĂ©cider du sort du policier a estimĂ© que les tĂ©moignages et preuves n’Ă©taient pas suffisants pour contredire la lĂ©gitime dĂ©fense et dĂ©montrer l’homicide, mĂȘme involontaire. Des tĂ©moignages contradictoires, et parfois mĂȘme des modifications de versions des faits : face Ă  l’hypothĂšse trĂšs rĂ©pandue de l’abus de pouvoir et de la violence policiĂšre, les Ă©lĂ©ments collectĂ©s par le jury indiquaient Ă©galement que le jeune homme, mĂȘme non armĂ©, avait fait preuve d’agressivitĂ© verbale et physique envers le policier.

Un verdict qui a provoqué la colÚre notamment de la communauté noire à Fergusson et dans le pays. Des émeutes et plusieurs incendies ont secoué la ville durant la nuit. Barack Obama a renouvelé son appel au calme aux manifestants, et aux policiers visés par les émeutiers.

@polpubliques