L’avocat et homme politique martiniquais s’est positionné en fer de lance de la lutte contre l’épandage aérien. Philippe Edmond-Mariette a décidé de porter plainte contre le Préfet de la Martinique, suite à la décision de ce dernier d’autoriser à nouveau l’épandage aérien durant quatre mois sur les plantations de banane. Une décision forte : Outre le Maire de Sainte-Anne Garcin Malsa, et les association citoyennes et écologistes, l’assourdissant silence de la classe politique prenait jusqu’alors des allures d’accord tacite en faveur des planteurs. Une décision qui pourrait également s’avérer être un beau coup politique à quelques mois des élections municipales.

Ténor du barreau martiniquais, ancien député de la Martinique, Philippe Edmond-Mariette a démissionné avec fracas de ses mandats à la ville du Lamentin après des dissensions avec Pierre Samot et BATIR lors des législatives de juin 2012. Il avait à cette occasion fait grand bruit en appelant à voter en faveur d’Alfred Marie-Jeanne, son adversaire d’hier.

@francksrr @polpubliques