Les associations de consommateurs et les organisations syndicales de salariés lancaient un appel à toute la population guyanaise à manifester ce Mardi 4 Février 2014 pour dénoncer « la prise en otage de toute la population de la Guyane par la filière production-stockage-distribution des carburants, l’entrave à l’exercice de la liberté du travail et la menace sur les salaires que constitue son refus de vente”.

La manifestation prévue à Cayenne, Kourou et Saint-Laurent, était organisée par les associations de consommateurs Guyane: Que Choisir et AFOC, les organisations syndicales de salariés: CDTG-CFDT, CFE-CGC, CFTC et FO qui “attendent des Pouvoirs Publics qu’ils ne lâchent pas prise et défendent la signature de l’arrêté de méthode qui aurait dû être appliqué au 1er Février 2014 pour soulager le coût de la vie des consommateurs de Guyane” et “appellent les organisations professionnelles, syndicales, consulaires, leurs adhérents, salariés et toute la population” à ” manifester dont le slogan estNou pa sa des moutons : tous concernés, tous mobilisés.

A peine une centaine de guyanais se sont mobilisés pour ces marches faisant regretter aux organisateurs la vivacité des indignations sur les réseaux sociaux, et l’absence d’engagement sur le terrain.