Le Maire des Abymes n’y va pas par quatre chemins. Dans un communiqué, Eric Jalton reproche à Jacques Gillot de soutenir un membre de son opposition municipale, et annonce soutenir la candidature de Cédric Cornet dans la cantonale qui l’oppose au président du conseil général au Gosier.

jalton

 

 

La FRAPP réagit ainsi à l’accord passé entre le GUSR (Guadeloupe unie socialisme et réalités) dont le Président est Guy LOSBAR et EKO ZABYM, le groupe d’Olivier SERVA.

Publié dans un communiqué lundi 23 mars, cet accord comprend les résolutions  suivantes :

-        à l’ occasion du 2e tour des élections départementales de mars 2015 dans le 2e canton des ABYMES. Le groupe EKO ZABYM et les candidats présents au 1er tour s’engagent à apporter leur entier soutien au binôme des candidats Laisely EDOM-PARAT et Dominique THEOPHILE investis par GUADELOUPE UNIE SOCIALISME ET REALITES.

-       A l’occasion du 2e tour des élections départementales de mars 2015 dans le 3e canton des ABYMES,  GUADELOUPE UNIE SOCIALISME ET REALITES s’engage à apporter son entier soutien au binôme des candidats Alain FARAUX et Daniette SYLVESTRE investis par EKO ZABYM.

-        d’ores et déjà, GUADELOUPE UNIE SOCIALISME ET REALITES et EKO ZABYM, forts de leurs valeurs communes réaffirment solennellement leur engagement de promouvoir ensemble, à l’occasion des prochaines échéances régionales de décembre 2015, une alternative nouvelle pour un meilleur développement de la Guadeloupe.

Au travers de cet accord les deux partis s’engagent ainsi à se soutenir mutuellement pour le 2e tour des départementales de ce dimanche et pour les prochaines élections régionales.

Toutefois derrière cet accord qui semble être une simple stratégie visant à remporter ce 2e tour des départementales se cache une toute autre réalité : le combat anti-Lurel. De plus, le choix d’une alliance n’est pas anodin notamment s’agissant de la ville des Abymes. La ville des Abymes détient le monopole démographique en Guadeloupe, ce qui représente un fort atout sur le plan politique pour celui qui souhaite conquérir le pouvoir. Olivier Serva le déclarait déjà à l’époque des municipales dans une interview avec Harry MAPOLIN « les gens savent qu’on ne peut pas gagner les régionales sans Les Abymes. » Si à cette époque celui-ci se montrait plus ou moins neutre quant à l’élaboration d’une alliance, face à l’emprise que détient Éric Jalton sur les Abymes, il change de stratégie.

Outre les élections départementales, le but de cette alliance est de permettre à ces deux partis dans un premier temps de conquérir le Conseil régional, dans un deuxième temps cela permettra au parti d’Olivier Serva d’accroitre son influence aux Abymes qui jusqu’à aujourd’hui est le fief d’Eric Jalton actuel maire des Abymes.
Il s’agit donc pour le GUSR par cette alliance de contrer l’avancée du PS aux départementales et d’évincer LUREL  aux régionales et ce, par tous les moyens. Cet accord n’est donc qu’une traduction de plus de la scission de la gauche.