La présidente du Front national s’est dite troublée de l’habillement et du silence des français libérés. Durant de longues minutes d’interview sur Europe 1 ce jeudi matin, Marine Le Pen a indiqué son « malaise » devant les attributs vestimentaires des quatre hommes, la taille de leurs barbes, et leur attitude silencieuse. Elle a également souhaité que les quatre hommes « s’expliquent » sur ces éléments, qui ont « troublé de nombreux français » a t-elle encore déclaré.

Une réaction surprenante, et une suspicion à peine voilée « d’islamisation » des otages, que ne manqueront pas d’apprécier les familles et proches des quatre libérés d’Arlit.

Mise à jour : Dans un communiqué, la présidente du Front National a ensuite regretté sa « maladresse », et indiqué qu’elle avait dans son viseur « l’instrumentalisation politique des libérations d’otages ».

@polpubliques