Le Député de la Martinique Jean-Philippe Nilor a salué les nouvelles modalités de prise en compte des demandes de retour « au pays » des fonctionnaires de police des DOM. A compter du 1er janvier 2015, l’ancienneté de la demande de mutation sera prise en compte, élargissant les chances des fonctionnaires de bénéficier d’un retour en début ou en cours de carrière. Jusqu’ici, les mutations étaient accordées prioritairement à des fonctionnaires – d’origine ultramarine ou pas – en fin de carrière, en récompense à leurs « bons et loyaux services ».

Le député a souligné l’action de l’association GPX Outremer et du syndicat Unité SPG Police dans ce combat qu’il aura contribué à faire aboutir. Des organisations qui devront poursuivre leur action jusqu’à ce que tous les détails administratifs de mise en oeuvre de cette décision (pour l’instant politique) soient arrêtés.

@polpubliques