L’objet du délit : la page facebook de Christian Estrosi. Le Maire de Nice et ancien ministre a dénoncé sur les réseaux sociaux la réforme pénale portée par Christiane Taubira, lui présidant des effets dramatiques en termes d’augmentation de la délinquance.

Ses fans se sont aussitôt défoulés en insultes racistes contre la ministre sur sa page facebook – entre « retourne dans ta jungle » et allusions à « la guenon » – rappelant les atteintes qu’avait du subir Christiane Taubira de la part de militants Front National il y a quelques mois.

Des réactions nombreuses et virulentes, qui posent une nouvelle fois la question de la frontière entre militants des deux partis. De son côté, Christian Estrosi a déploré ces messages, regrettant de ne pouvoir les effacer suffisamment rapidement de son compte sur le réseau social.

@polpubliques