Le député et ex-ministre UMP Thierry Mariani s’est illustré ce mercredi 7 mai 2014 par un tweet commentant l’enlèvement au Nigéria de 200 lycéennes par la secte Bokoharam.

Mariani

Un tweet qui provoque l’indignation et n’est pas sans rappeler les récentes prises de positions de Maires Front National qui refusent désormais de commémorer l’abolition de l’esclavage, évoquant une « culpabilisation systématique de l’occident ».

 

@polpubliques