Depuis janvier 2014, la gestion des fonds européens, Fonds Européen de développement Régional (FEDER) et Fons Social Européen (FSE), est transmise du préfet à la Région Guadeloupe. Devenue autorité de gestion, la Région a lancé sur une période d’un mois (du 28 juillet au 28 août) une consultation publique du plan opérationnel FEDER/FSE 2014-2020 auprès des particuliers, acteurs économiques, collectivités, entreprises, associations – les avis faisant partie du processus d’élaboration avant envoi à la Commission Européenne pour leur validation définitive.

Treize axes prioritaires se dégagent de ce programme opérationnel:

  1. Conforter l’engagement de la Guadeloupe en faveur de la recherche de l’innovation et de la compétitivité des entreprises : promouvoir un développement innovant des ressources locales et diversifier les activités économiques – pour un montant 103 millions d’euros d’aide aux entreprises ;
  2. Accompagner le développement du numérique, levier clé de la compétitivité du territoire selon un montant prévisionnel de 53 millions d’euros ;
  3. Soutenir la transition vers une économie à faible teneur en carbone ;
  4. Promouvoir l’adaptation au changement climatique et à la prévention des risques ;
  5. Protéger et valoriser l’environnement et le patrimoine culturel ;
  6. Améliorer l’accessibilité interne et externe du territoire ;
  7. Accroître le report modal des véhicules individuels vers des modes de transport alternatifs à l’automobile (dessertes maritimes) ou collectifs plus économes en énergie ;
  8. Promouvoir le développement urbain ;
  9. Investir dans le capital humain ;
  10. Renforcer l’insertion professionnelle des jeunes par l’accès à la formation en apprentissage ;
  11. Renforcer les capacités administratives pour accompagner le développement du territoire ;
  12. Mettre en place un système de gestion plus efficient pour l’assistance technique destinée à soutenir les coûts induits par la gestion et la mise en œuvre des fonds structurels spécifiquement FEDER ;
  13. Mettre en place un système de gestion plus efficient pour l’assistance technique FSE ;

Le montant du programme opérationnel global s’élève à plus de 610 millions d’euros. La protection de l’environnement et la valorisation des ressources naturelles sont l’un des défis que veut relever la Région à l’horizon 2020. En effet la Guadeloupe dispose de richesses naturelles importantes et d’un environnement exceptionnel qui font d’elle un haut lieu de la biodiversité. De ce fait, elle accueillera avec le commissaire européen,  en octobre prochain, la conférence internationale sur le thème de la Biodiversité.

Précisons que la cellule Etat/ Région/ Département coordonnera les différentes actions, sous l’autorité de la Région, notamment la réception des dossiers de demande de financement des Fonds Européens en Guadeloupe.

@polpubliques