La grève des carburants entre dans son second jour ce vendredi 31 janvier 2014. Et déjà, le Préfet de la Martinique a annoncé la réquisition de quatre stations-service pour les services d’urgence, de santé et de sécurité. Des ouvertures limitées qui pourraient engendrer de nouveaux troubles (attentes de citoyens autres que ceux concernés, service dans des bidons, nouvelles échauffourées aux abords des stations etc), et pour lesquelles des services de police et de gendarmerie devraient être mis en place. Autre inconvénient du mouvement, les vols de carburants par crevaison de bacs à essence ont recommencé. une pratique aussi dangereuse pour les riverains que pour les voleurs eux-même. Seul avantage du mouvement, la fluidité du trafic routier autour de nos agglomérations. Un avantage bien maigre en contrepartie des pertes occasionnées pour un très grand nombre de commerces et d’activités.

|LISTE DES SERVICES PRIORITAIRES

(susceptible d’évolution en fonction de la durée de la grève)
1- ORDRE PUBLIC : véhicules des services de Police et Gendarmerie, ainsi que leurs personnels
2- DOUANE : véhicules des services des Douanes et de leurs personnels
3- DEFENSE ET SECURITE CIVILE : véhicules des services de secours et de sécurité civile (dont
le SDIS) et leurs personnels
4- PRATIQUE HOSPITALIERE, MEDICALE : véhicules des établissements sanitaires, sociaux, et
médico-sociaux :
– véhicules des établissements hospitaliers,
– véhicules des ambulances privées,
– véhicules sanitaires légers,
– véhicules professionnels et privés à usage professionnel pour soins à domicile tels que
véhicules IDE secteur libéral/ SOS Médecins/ HAP/ Prestataires à domicile (O2, DM, etc.),
– véhicules transports d’organes et de sang,
– véhicules transport des produits pharmaceutiques vers officines et PUI,
et véhicules des personnels de ces établissements et services.
5- Véhicules des services et acteurs du secours en mer.
6- Véhicules dédiés à la lutte anti-vectorielle.
7- Véhicules des services de l’administration judiciaire (juridictions, centre pénitentiaire), ainsi que
de leurs personnels.
8- Véhicules du SAMU social, ainsi que de leurs personnels.
9- Transporteurs de personnes (taxis co, taxis de place, transports en commun).

CONDITIONS D’ACCÈS :
Capacité du demandeur à produire la carte professionnelle attestant de sa qualité.|