Le projet d’extension du port de Jarry fait, depuis le 3 février, l’objet d’une enquête publique qui dure jusqu’au 7 mars 2014.
Elle est menée par la commissaire Danielle Brissac qui sera présente pour une dernière fois en mairie de Baie-Mahault le vendredi 7 mars 2014.

Le commissaire a pour tache principale de recueillir des informations, des propositions ou contre-propositions qui lui permettront de statuer sur la faisabilité du projet.
Il se réserve ainsi le droit de contacter tout individu susceptible d’être utile à son enquête.
Le préfet de Guadeloupe se basera ensuite sur son rapport pour aboutir à une décision.

Ce projet initié par le Grand Port maritime de la Guadeloupe (GPMG), est motivé par la future dimension du Canal de Panama qui accueillera de plus gros navires.
Navires que ne pourra pas recevoir le port de Jarry en l’état, à l’inverse de certains ports de la Caraïbe dont la Guadeloupe devra dépendre.
Pour éviter cette impasse et avantager économiquement la Guadeloupe, l’extension du port serait la meilleure solution d’après le GPMG.

@jorisylvie