Le Parc National de la Guadeloupe, la Mairie du Lamentin et la firme Sita ont présenté au public, samedi 8 juin, les cinq lamantins qui seront introduits en juillet dans les eaux Guadeloupéennes. Leurs noms, Netuno, Marbela, Serai, Toquinho et Xuxa.

Avant d’être relâchés dans Le-Grand-Cul-De-Sac-Marin (réserve naturelle), les cinq animaux, en provenance du Brésil, seront accueillis dans un centre d’élevage où ils pourront se reproduire et recevoir des soins.

L’une des femelles, Serai, est enceinte de jumeaux. Une nouvelle très appréciée des initiateurs du projet et qui offriront à la femelle une attention particulière.

Cette introduction de lamantins dans leur environnement naturel est une première mondiale. L’opération est délicate et suscite beaucoup d’appréhensions. Elle est soumise aux compétences de l’ONF, du Ministère de l’Écologie et du Conseil Régional.

La commune du Lamentin attend beaucoup de ce projet qui devrait générer 5 emplois et des bénéfices mensuels de 72 000 euros.

Un projet à la frontière du patrimoine, de l’éducation, de l’écologie et du développement économique.

 

@jorisylvie