Dans un courrier adressé à la Présidente de la Collectivité de Saint-Martin, le 04 juin 2014, l’association des professionnels du BTP dénonce que l’attribution du marché de réfection du réseaux d’eaux usées soit attribué à une société extérieure – la compagnie CEGELEC – se considérant une nouvelle fois évincée et spoliée.

Elle estime que les entreprises de Saint-Martin, compétentes, doivent être prioritaires pour bénéficier de cet investissement public dans l’intérêt de leur pérennité, annonçant fermement leur volonté d’empêcher ces travaux aux autorités.

Aujourd’hui, le conflit s’enlise car bien décidée à empêcher la réalisation du projet par l’entreprise choisie, l’association des professionnels du BTP a entamé un bras de fer, bloquant ce mardi les voies publiques d’accès importants, empêchant l’avancée du chantier et l’activité des commerçants de l’île. Une façon qu’ils ont choisi de se faire entendre avec une fermeté sans failles depuis plus d’un an et qui laisse présager un enlisement du conflit en l’absence de réactions des autorités.

Louis Fleming, Président de l’Etablissement des Eaux et de l’Assainissement de Saint-Martin (EEASM), n’a pas souhaité se prononcer pour l’instant sur ce sujet.

 

@polpubliques