L’observatoire volcanologique et sismologique de Guadeloupe a enregistré au mois de juin 135 séismes d’origine tectonique, dans un rayon de 450 km autour de l’archipel, dont 64 localisés. Une activité sismique globalement comparable à celle des mois précédents.

La Soufrière est un volcan actif, dont l’activité fumerollienne, thermale et sismique est en lente augmentation depuis 1992.  L’observatoire a enregistré 35 séismes d’origine volcanique localisés à moins de 2 km de profondeur. Le niveau d’activité observé le laisse en vigilance jaune (en augmentation) pour ce mois de juin même s’il n’y a pas d’activité éruptive en prévision. Les émanations de gaz toxiques intenses (CO2 et H2S) aux abords et sous le vent des fumerolles du cratère sud, justifient l’interdiction d’accès à ces zones par arrêté préfectoral.  

Ces informations et données sont l’occasion de rappeler que l’Archipel guadeloupéen est en zone de sismicité maximale, que la survenue d’une séisme majeur est imprévisible. D’où l’importance de s’informer sur les bonnes pratiques préventives à tenir – préparation du kit d’urgence – aménagement de son espace de vie intérieure – respect des règles de construction parasismique, et de se former sur les gestes de premiers secours et les gestes qui sauvent avant, pendant et après le séisme.  

@polpubliques