Le tribunal de grande instance de Cayenne a rendu son verdict. L’ex-candidate FN aux municipales dans l’hexagone, Anne-Sophie Leclerc écope de 9 mois de prison ferme, 5 ans d’inéligibilité et 50 000 euros d’amende pour injures raciales envers Christiane Taubira.

Une sentence qui va bien au delà de la réquisition du procureur faite le 8 juillet dernier. La peine proposée par le ministère public était de 4 mois de prison ferme et 5000 euros d’amende.
Le Front National a également été sanctionné, d’une amende de 30 000 euros. Une victoire pour le mouvement Walwari qui avait porté l’affaire devant les tribunaux, même si la condamnée et son ancien parti ont annoncé leur intention de faire appel de cette décision.